Livraison Gratuite partout à DAKAR 🇸🇳

LA MACHINE À SOUS NUMÉRIQUE™

L'incroyable opportunité qui m'a permis de passer d'un Entrepreneur en galère à un Entrepreneur aisé qui génère des revenus en continu même quand il dort.

JE VEUX EN SAVOIR PLUS

Tu es sur cette page parce que tu fais partie des 22% de personnes réellement intéressés à l'idée de découvrir et saisir l'opportunité qui leur permettra de générer des revenus supplémentaires et transformer positivement leurs vies et leurs finances.

J'ai appelé cette opportunité LA MACHINE À SOUS NUMÉRIQUE car, comme une véritable machine à sous, elle travaille à te rapporter des revenus réguliers et continus, et elle le fait grâce à Internet.

ATTENTION ! Si tu penses qu'il s'agit de l'un de ces moyens rapides de gagner de l'argent sans avoir à faire le moindre effort, tu te trompes lourdement.

Cette opportunité n'est ni une solution magique ou miracle, ni un moyen rapide de s'enrichir.

C'est un moyen de générer régulièrement des revenus de manière automatique et continue, c'est-à-dire sur le long terme.

Cela n'a rien à voir avec ces opportunités dont tu ne peux profiter qu'une seule fois, et lorsque c'est fait, ce n'est qu'une question de temps pour que tu retournes au stade où tu étais.

Je suis sûr que tu sais de quoi je parle, car nous avons pratiquement tous entendu parler de l'une d'elles au moins une fois dans notre vie.

Ce que tu vas découvrir est totalement différent, et j'ose le dire : unique.

Avec l'opportunité que je vais te révéler, tu pourras générer des revenus en continu, de manière régulière, sans avoir à nécessairement travailler toute la journée.

Tu verras des notifications de ventes s'afficher continuellement sur ton Smartphone, et ce, à tous les moments de la journée, même au beau milieu de la nuit, au point où tu en viendras même à les désactiver.

Une fois qu'elle est lancée, la Machine à Sous Numérique ne s'arrête plus, à moins que tu décides de l'arrêter.

C'est cette Machine À Sous Numérique qui a permis à des personnes comme Gretta Rose Van Riel, Mariee Revere, Jeraun Richards, Yomi Denzel, Junior Natabou, et bien d'autres encore de devenir millionnaires en euros et en dollars.

C'est aussi elle qui m'a permis de passer, en 1 an seulement, d'un entrepreneur en galère qui peinait à joindre les deux bouts, à un entrepreneur aisé qui génère des revenus en automatique, de manière régulière et continue, même quand il dort.

  • Gretta Van Riel

  • 1 million d'euros en 24 heures
  • Mariee Revere

  • 1 million de dollars en 8 min.
  • Yomi Denzel

  • 1 million d'euros en 24 heures
  • Jeraun Richards

  • 1 million de dollars en 7 mois.
  • Junior Natabou

  • 1 million d'euros en 12 mois.

Gretta Van Riel

1 million d'euros en 24 heures

Mariee Revere

1 million de dollars en 8 min.

Yomi Denzel

1 million d'euros en 24 heures

Jeraun Richards

1 million de dollars en 7 mois.

Junior Natabou

1 million d'euros en 12 mois.

Tu te dis sans doute que ce doit être compliqué ou coûteux de profiter d'une telle opportunité, et qu'il faut peut-être des années d'expérience pour arriver à la maîtriser.

Eh bien non.

Je le pensais moi aussi au début, mais j'ai vite réalisé que j'avais tort.

Cette opportunité est accessible à toute personne ayant un ordinateur, une connexion Internet, un cerveau qui fonctionne, et la capacité de consacrer 2 à 3 heures de son temps chaque jour pour apprendre à la mettre en place et la développer.

C'est à toi de choisir le moment de la journée que tu lui accorderas.

Il te faudra certes un investissement de départ, car il faut de l'argent pour générer de l'argent, mais cet investissement n'a pas à être aussi élevé que tu pourrais le penser.

Ce qu'il te faut réellement pour démarrer, c'est au moins un produit de qualité à vendre.

Et si tu ne possèdes pas de produit de qualité à vendre, ce n'est pas grave, car tu apprendras à en trouver voire à en fabriquer grâce à ce que tu vas découvrir.

Je vais être honnête avec toi.

Une partie de moi n'a vraiment pas envie de partager cette opportunité avec toi, encore moins de la manière dont je vais le faire.

Et cela pour une raison très simple.

Ça n'a pas du tout été facile pour moi de découvrir cette Machine À Sous Numérique.

Ça a été encore plus difficile de la mettre en place et apprendre à l'exploiter afin qu'elle puisse me rapporter de l'argent comme elle le fait aujourd'hui.

J'ai investi au total près de 4500€, soit environ 3 millions de francs CFA, et plus de 3 ans de ma vie pour acquérir les savoirs et compétences que je compte partager avec toi de la manière la plus détaillée et la plus simple possible.

D'une certaine manière, je te facilite la tâche... et peut-être un peu trop d'ailleurs.

C'est pourquoi cette partie de moi qui hésite à partager cette opportunité avec toi espère que seule la moitié des 22% de personnes qui arrivera sur cette page continuera de lire ces lignes et saisira réellement l'opportunité en question.

Je veux vraiment qu'elle tombe entre de bonnes mains; celles d'une personne qui ne se contentera pas de la découvrir, mais qui passera à l'action et l'exploitera afin de transformer aussi sa vie et ses finances.

Je le veux surtout parce qu'avec la garantie que je vais te donner, je veux être certain que tu feras ce qu'il faut et verras les résultats de l'exploitation de la Machine À Sous Numérique.

Avant de te dire en détail ce qu'est cette opportunité et te montrer comment la saisir et l'exploiter, il faut que je te révèle quelque chose.

ON TE MENT DEPUIS LE DÉBUT.

Avoir un emploi ne te permettra pas de vivre une vie aisée à l'abri du besoin comme on te l'a souvent répété.

Et te lancer dans l'entrepreneuriat sans argent et sans les bonnes compétences, avec l'espoir de t'enrichir, te nuira plus qu'autre chose.

Je le sais parce que j'ai été dans ces deux cas.

Avant de lancer ma 3e entreprise, j'avais un emploi stable dans une organisation internationale très réputée.

En tant qu'entrepreneur, je galérais à vivre de mes activités car tout l'argent que je générais était réinvesti dans ma boîte. Je ne pouvais même pas me payer un salaire.

Pourtant, j'étais interviewé dans des chaines de télé, dans des magazines papier et des médias en ligne, et j'étais invité à des conférences et panels, et même à des rencontres entre prestigieux entrepreneurs.

J'avais de la notoriété, mais j'étais fauché.

Conscient que ma situation était déplorable, j'avais fini par suivre ce que je pensais être les sages conseils des aînés et avais accepté cet emploi qui semblait être une superbe opportunité d'évolution à l'époque.

J'étais devenu l'un de ces jeunes cadres dynamiques avec un salaire à 7 chiffres en francs CFA que presque tout le monde envie.

Pourtant, malgré ce nouveau statut, je n'arrivais pas à concrétiser un seul des objectifs que je m'étais fixé.

Je voulais m'acheter une belle voiture, me prendre un bel et spacieux appart, offrir des cadeaux aux membres de ma famille et m'en offrir aussi, voyager dans divers pays, et ne plus avoir à me soucier du manque d'argent.

Malheureusement, mon salaire à 7 chiffres en francs CFA ne me permettait pas de faire une seule de ces choses.

On me disait qu'il fallait que je demande un prêt à la banque, ou que j'économise pendant quelques années, pour pouvoir accomplir tout cela.

Or, je n'avais pas envie de me retrouver avec des dettes que j'allais devoir rembourser toute ma vie, et économiser était non seulement compliqué dans notre contexte africain, mais ça allait aussi me prendre trop de temps.

J'ai donc décidé de retourner à l'entrepreneuriat, malgré les risques, comme ces joueurs l'ont fait dans la désormais célèbre série Squid Game.

J'avais espoir que ma nouvelle entreprise de vente de livres ebook et papier africains sur Internet me permettrait de changer de vie.

Pour la faire court, ça n'a pas été le cas.

Je galérais encore plus qu'avant, car nos revenus étaient instables, et tout l'argent généré était réinjecté dans la boîte, parce qu'il fallait bien la nourrir pour qu'elle se développe.

Là encore, on me disait qu'il fallait que je prenne un financement auprès des banques, ou que je me tourne vers des investisseurs.

Or, comme je l'ai dit plus haut, je ne voulais pas avoir de dettes, et je ne voulais pas non plus prendre le risque d'accepter un investissement qui, le plus souvent, est source de problèmes, de stress et d'angoisse.

Au bout de 3 ans de galère, j'en ai eu assez.

Il fallait que je trouve le moyen de me sortir de ma situation et générer réellement des revenus, pas pour mon entreprise, mais pour moi-même. J'en avais marre d'être applaudi alors que j'étais fauché.

C'est lors d'un voyage en France, où j'étais parti à l'origine pour développer mes compétences afin de revenir travailler sur mon entreprise, que j'ai découvert cette opportunité qui a littéralement changé ma vie.